ENFANT SUMO

Postez ici vos réflexions sur des sujets d'actualités ou vos questions d'ordre général.
Répondre
VENOBRE
Messages : 1
Enregistré le : sam. 10 avr. 2021 21:52
emailpersonnel : dvenobre@gmail.com

ENFANT SUMO

Message non lu par VENOBRE »

Bonjour à tous
Nous sommes les parents adoptants de 2 garçons (frères) depuis juillet 2020, de 7 et 8 ans.
L'ainé est plutôt velcro et le le deuxième est plutôt sumo
J'aimerais parler du second qui est capable d'être insolent provocateur et colérique pour attirer l'attention.
Ou bien simplement parce qu'il a peur d'un nouvel évènement il devient infernal a gérer.
Aujourd'hui par exemple il sait qu'il va aller au centre de jour du cmpi local dans 3 semaines, il en a extrêmement peur et devient invivable.
Par exemple, Il fait une bêtise on le puni dans sa chambre (5 minutes), il refuse d'y aller et on entend des commentaires comme elle est nulle cette famille, je vous aime pas etc...
Concrètement nous cherchons des parents ayant déjà adopté un enfant sumo et s'en est sorti et comment.
Parler avec des parents ayant plus de recul et ayant dans le passé surmonté ces difficultés nous ferait le plus grand bien.
Comment leur colère ou violence a pu évoluer avec le temps.
Merci
Patricia01
Administrateur du site
Messages : 1209
Enregistré le : jeu. 29 mai 2008 22:36
Localisation : département de l'Ain
Situation familliale : Mariée, 2 enfants (adoptées)
Profession, activité : enseignante
Profil adoption : Maman de deux adorables puces : l'une de 14 ans, arrivée d'Ethiopie à l'âge de 15 mois 1/2 via Passerelle, et l'autre, 10 ans, arrivée du Vietnam via Médecins du Monde en avril 2010 (chacune avec leur particularité : TDAH-dyspraxie-dysphasie pour la grande, hép B pour la petite) ; membre active EFA01
emailpersonnel : patphil01@yahoo.fr

Re: ENFANT SUMO

Message non lu par Patricia01 »

Tiens, ça ressemble au comportement de ma fille... je n'avais jamais pensé à la classer "Sumo", il faut dire qu'elle était totalement velcro durant les deux premières années.
Malheureusement, je n'ai pas beaucoup de conseils... On n'a jamais réussi à gérer efficacement ses colères perpétuelles, mais avec le temps elles ont diminué en fréquence et surtout en durée. A l'entrée dans l'adolescence, elle devient plus accessible à la raison, elle peut comprendre que sa colère est excessive ou comprendre qu'on ne partage pas son avis, et écouter nos arguments. Et on arrive à partager des moments de complicité paisibles, quand on est seules toutes les deux pour faire les courses par exemple, où elle raconte ce qu'elle vit au collège, où on discute de tout et de rien, sans agressivité, sans colère. Donc je m'appuie sur ces moments agréables pour relativiser les moments désagréables... Mais tout de même, on vit une crise d'ado perpétuelle depuis ses sept ans (il y avait déjà des tendances à 4 ans)

Mon mari a parfois une stratégie assez efficace : il provoque ses colères sur des motifs absurdes, par jeu, par taquinerie, ou simplement il en rajoute pour la faire sortir de ses gonds. Au début je trouvais ça stupide, mais je dois constater que ça fonctionne plutôt bien maintenant qu'elle est plus grande : elle finit par être consciente du ridicule de la situation et... par laisser tomber ! Quand ça ne fonctionne pas, c'est moi qui intervient en "grondant" mon mari qui exagère (on a suffisamment de complicité pour que je puisse le traiter d'insupportable gamin mal poli...) et on change de sujet...
Patricia, maman de deux petites filles chocolat et miel (Ethiopie/Vietnam) de 15 et 11 ans
Répondre