comment garder l'espoir?

Postez ici vos réflexions sur des sujets d'actualités ou vos questions d'ordre général.
Répondre
laclasse77
Messages : 8
Enregistré le : mar. 10 oct. 2017 19:19
emailpersonnel : gwenpautrat@yahoo.fr

comment garder l'espoir?

Message non lu par laclasse77 »

Bonjour à tous,
ça fait un petit moment que je pense à poster ce petit message..

Mon mari et moi avons notre agrément depuis bientôt 3 ans. Après un parcours PMA lourd et douloureux, nous nous sommes tournés assez naturellement vers l'adoption. Nous savions que ce nouveau parcours serait difficile...déjà jusqu'à l'obtention de l'agrément (avec un sursis dans notre cas) et ensuite dans la période d'attente....
Nous sommes de moins en moins optimistes...nous tentons de garder espoir mais après n'avoir essuyé que des refus de différents OAA, nous espérons toujours un peu pouvoir adopter dans notre département (Seine et Marne)..
Malheureusement, nos âges (surtout le mien, 45 ans) est, je pense, un véritable frein, malgré ce qu'ont pu nous dire l'assistante sociale et la psychologue...
Nous avons fait modifier notre notice pour nous ouvrir à certaines particularités médicales et accueillir un enfant plus grand (jusqu'à 8 ans)...

Comment garder espoir? C'est difficile...
Les réunions EFA auxquelles nous avons assisté ne nous aident pas forcément... bien sûr que nous nous réjouissons pour ces parents qui ont la chance d'avoir été contactés... mais cela nous renvoie inévitablement à nos réponses négatives, à cette attente douloureuse, à cet espoir qui s'amenuise...
Dans un mois, nous enverrons notre courrier annuel pour maintenir notre projet d'adoption, car nous continuons malgré tout à espérer... un peu...

Il fallait que je pose cela quelque part...
Audrey-François
Messages : 14
Enregistré le : mer. 5 févr. 2020 09:32
Localisation : Dordogne
Situation familliale : Mariée
Profession, activité : Fonctionnaire
emailpersonnel : a.thonat24@gmail.com

Re: comment garder l'espoir?

Message non lu par Audrey-François »

Bonjour, comment garder l’espoir ? Je crois que c’est déjà garder l’espoir que d’écrire sur ce forum. C’est un peu tout ce que l’on a au fond. Un espoir ténu certes mais c’est mieux que rien du tout. Pour garder l’espoir, on parle de notre enfant comme s’il était déjà là. On fait des projets en l’incluant. On lui fait des cadeaux parfois. On lui écrit souvent. On rêve d’une vie à trois. Et surtout on se dit que peut-être lui souffre beaucoup plus fort que nous qui n’avons finalement qu’à l’attendre. Merci pour ce partage.
Yoshi95
Messages : 18
Enregistré le : lun. 20 avr. 2020 10:10

Re: comment garder l'espoir?

Message non lu par Yoshi95 »

Bonjour,
Avez-vous essayé Orchidée adoption pour une adoption en Thaïlande ? Il est indiqué sur leur site que des enfants entre 8 et 11 ans sont en recherche de parents. Il y a également le Brésil (Cofa) ou le Pérou avec l'AFA. La période que nous vivons est difficile et je pense qu'il y a beaucoup plus de parents candidats que d'enfants à adopter. Est ce vrai pour les enfants grands (8 ans et au delà) ? Je ne sais pas. Bon courage.
Fifoune
Messages : 343
Enregistré le : lun. 25 juil. 2011 17:12
Localisation : IdF
Situation familliale : Mariee
Profession, activité : Cadre
Profil adoption : Heureuse maman de F. arrivée d'Haïti en 2009 à 4 ans et 2 mois (procédure individuelle, 34 mois d'attente), de H. arrivé de RDC en 2016 à 6 ans et demi (OAA, 50 mois d'attente) et de G. né en France et rencontré en 2019 à l'âge de 4 ans.
emailpersonnel : delphine.francou@gmail.com

Re: comment garder l'espoir?

Message non lu par Fifoune »

Avez-vous contacté les autres départements ? Une notice ouverte jusqu'à 8 ans peut être intéressante pour certains.
Aussi, n'hésitez pas à garder contact avec votre équipe au conseil départemental, envoyez leur des nouvelles tous les 3/4 mois pour leur parler de vos dernières lectures/réunions/échanges. Ca montre que vous êtes actifs, et ça permet de vous rappeler à leur bon souvenir ;)

Ne perdez pas espoir ! Votre notice est cohérente, et 3 ans, c'est loin d'être très long (même si ça le semble quand on est en plein dedans).
Delphine (44 ans) maman d'une puce de 17 ans (Haïti, 2009), d'un grand gars de 12 ans (RDC, 2016), et d'un mini gars de 7 ans (France, 2019).
Patricia01
Administrateur du site
Messages : 1277
Enregistré le : jeu. 29 mai 2008 22:36
Localisation : département de l'Ain
Situation familliale : Mariée, 2 enfants (adoptées)
Profession, activité : enseignante
Profil adoption : Maman de deux adorables puces : l'une de 14 ans, arrivée d'Ethiopie à l'âge de 15 mois 1/2 via Passerelle, et l'autre, 10 ans, arrivée du Vietnam via Médecins du Monde en avril 2010 (chacune avec leur particularité : TDAH-dyspraxie-dysphasie pour la grande, hép B pour la petite) ; membre active EFA01
emailpersonnel : patphil01@yahoo.fr

Re: comment garder l'espoir?

Message non lu par Patricia01 »

Je confirme qu'une notice ouverte jusqu'à 8 ans peut être un atout, et qu'il ne faut pas hésiter à contacter les autres départements, et à relancer de temps en temps. Il suffit parfois de tomber au bon moment : certains départements manquent de candidats pour les enfants grands et/ou à besoins spécifiques. Un couple de mon département a récemment été retenu par un département lointain pour un enfant de 8 ans je crois. On pense souvent aux départements de la couronne parisienne, ceux du nord, mais parfois de petits départements ruraux qui ont peu de candidats et peu d'adoption peuvent se retrouver en manque de dossier pour un profil spécifique.
Courage !
Patricia, maman de deux petites filles chocolat et miel (Ethiopie/Vietnam) de 15 et 11 ans
KEgo7294
Messages : 5
Enregistré le : jeu. 14 avr. 2022 21:01

Re: comment garder l'espoir?

Message non lu par KEgo7294 »

Bonsoir à toutes et à tous,

Nous espérons que vous allez bien.

Effectivement, nous nous posons cette question aussi ! Comment garder espoir ? Nous avons contacté la plupart des départements français. Certains ont refusé notre demande, d'autres nous demandent de confirmer notre candidature tous les ans... ce que nous faisons. D'autres encore ont conservé notre dossier.... Nous sommes à notre deuxième année d'agrément (enfant de 5 à moins de 11 ans pouvant présenter un handicap léger ou une pathologie bien identifiée et stabilisée). et participons activement à toutes les réunions/formations proposées par EFA.

Nous avons aussi déposé notre dossier à SOS EMMANUEL ADOPTION en 2020. L'association nous a proposé récemment un petit garçon de 5 ans pour lequel nous avons posé notre candidature pour devenir ses parents. Ceci dit, pas de véritable réponse de la part du département concerné.

A votre avis, comment procéder maintenant ? :roll:
A t'on intérêt à relancer directement tous les départements au téléphone ??? :roll:

Voilà, nous avons donc besoin de vous pour garder espoir !

Bonne soirée et merci d'avance de vos réponses.

E et K
Yann77
Messages : 2
Enregistré le : jeu. 2 juin 2022 16:44

Re: comment garder l'espoir?

Message non lu par Yann77 »

Bonjour.

Juste pour vous répondre que nous avions perdu tout espoir avant d'accueillir notre enfant.
Après 7 ans de PMA et 3 ans de procédure d'adoption, nous avions en février 2020 déposé à Emmaüs tous les objets et vêtements donnés par des amis.
En mai, nous avons eu la joie d'accueillir notre enfant.
Un bonheur soudain.

Donc, gardez espoir.
Mwycka
Messages : 3
Enregistré le : lun. 22 nov. 2021 13:51

Re: comment garder l'espoir?

Message non lu par Mwycka »

Bonjour Yann,

Merci pour votre message qui donne de l'espoir...

Nous alternons de notre côté les moments où on y croit "à fond", où on se dit que c'est pour bientôt ; et d'autres où on n'y croit plus et où l'on se dit que l'on devrait se faire une raison, notre famille ne s'agrandira peut-être pas.

Pouvez-vous nous en dire plus ? Comment ça s'est passé pour vous, l'annonce, l'arrivée ...?

Très bonne journée
vanou35
Messages : 3
Enregistré le : ven. 5 août 2022 17:55
emailpersonnel : vanessaflam@hotmail.com

Re: comment garder l'espoir?

Message non lu par vanou35 »

Bonjour,
Nous sommes un couple qui avons entamer les démarches de l'adoption. Nous sommes en pleine procédure pour l'obtention de l'agrément. Nous avons déjà rencontré l'assistante sociale ainsi que la psychologue.
La psychologue en a conclu que l'on ne pouvait pas adopter car nous n'avons pas fait le deuil d'un enfant biologique. Je suis atteinte d'une maladie qui me rend stérile. Nous voulions commencer les démarches pour la PMA, hors je ne peux pas, je suis en obésité morbide a cause de ma maladie aussi.
Est ce que lors de votre premier rendez vous avec la psychologue, on vous a dit cela?
Comment faire le deuil d'un enfant biologique que tu n'as jamais vu?
Merci pour votre réponse et bon courage!
Patricia01
Administrateur du site
Messages : 1277
Enregistré le : jeu. 29 mai 2008 22:36
Localisation : département de l'Ain
Situation familliale : Mariée, 2 enfants (adoptées)
Profession, activité : enseignante
Profil adoption : Maman de deux adorables puces : l'une de 14 ans, arrivée d'Ethiopie à l'âge de 15 mois 1/2 via Passerelle, et l'autre, 10 ans, arrivée du Vietnam via Médecins du Monde en avril 2010 (chacune avec leur particularité : TDAH-dyspraxie-dysphasie pour la grande, hép B pour la petite) ; membre active EFA01
emailpersonnel : patphil01@yahoo.fr

Re: comment garder l'espoir?

Message non lu par Patricia01 »

Je n'avais pas complètement fait le deuil de l'enfant biologique, et j'ai eu mon agrément. Ce qui compte c'est de se projeter totalement vers l'enfant adopté, et de ne plus être en souffrance à cause de cet enfant biologique qu'on n'aura jamais, il faut avoir tourné la page, idéalement avoir renoncé (dans mon cas subsistait un petit espoir mais j'y pensais le moins possible, je laissais faire la nature sans plus y croire du tout), et ne pas en ressentir de souffrance ni de regret envahissant. Le risque, sinon, c'est d'attendre un enfant qui remplacerait complètement cet enfant biologique... or un enfant adopté, c'est différent : il n'a pas les mêmes besoins, il arrive plus grand, il a des blessures qui laissent des séquelles, il ne vous ressemblera pas, vous devrez vous adopter l'un l'autre, vous attacher. C'est un projet totalement différent d'une grossesse, un projet enthousiasmant mais différent.
Par contre, essayez de vous rapprocher de votre EFA local, pour savoir comment fonctionne l'ASE : il est possible qu'il s'agisse d'une psy débutante qui bloque sur ce sujet par manque de recul, ou d'une psy connue pour faire une fixation sur ce sujet... si elle est expérimentée, alors écoutez son avis et essayez d'avancer sur ce fameux deuil...
Patricia, maman de deux petites filles chocolat et miel (Ethiopie/Vietnam) de 15 et 11 ans
Répondre