Adoption d'un deuxieme

Questions relatives aux premières démarches et à l'agrément.
Répondre
chtipika
Messages : 1
Enregistré le : jeu. 6 mai 2010 20:21
emailpersonnel : chtipika@hotmail.com

Adoption d'un deuxieme

Message non lu par chtipika »

Bonjour tout le monde,

Je cherche le témoignage de parents qui ont adopté un enfant puis un deuxième ?
Vers quoi les AS et les psy sont allés ? quelles genres de question on vous a posé ?
Une fois l'arrivée du deuxième quels ont été les soucis ? comment avez-vous gérer ?

Merci
Fifoune
Messages : 349
Enregistré le : lun. 25 juil. 2011 17:12
Localisation : IdF
Situation familliale : Mariee
Profession, activité : Cadre
Profil adoption : Heureuse maman de F. arrivée d'Haïti en 2009 à 4 ans et 2 mois (procédure individuelle, 34 mois d'attente), de H. arrivé de RDC en 2016 à 6 ans et demi (OAA, 50 mois d'attente) et de G. né en France et rencontré en 2019 à l'âge de 4 ans.
emailpersonnel : delphine.francou@gmail.com

Re: Adoption d'un deuxieme

Message non lu par Fifoune »

Bonjour,

Nous avons adopté 3 enfants successivement, et donc passé 3 agréments.

Pour le 2è en particulier, les entretiens se sont portés sur l'adaptation de notre 1ère fille, la découverte de la parentalité adoptive, etc. Puis ça s'est focalisé sur le lien au sein de la fratrie (quelle importance ça a pour nous, comment réagir s'il ne se tisse pas, etc.), le réveil de questions que l'arrivée d'un 2è peut susciter chez le premier (si on a par exemple plus d'info pour l'un que pour l'autre), sur la jalousie (le temps demandé par chacun), notre disponibilité, etc. Et puis plus classiquement sur nos ouvertures en terme d'âge/de particularités.
Les AS et psy rencontrent aussi les ainés dans le cadre de la procédure.

Pas de soucis particulier à l'arrivée du 2è, rien que du très prévisible : un peu de jalousie de la part de la première (qui s'est mise de nouveau à vouloir me donner la main dans la rue à 11 ans par exemple :) ) et une nouvelle organisation à mettre en place (j'ai trouvé le passage de 3 à 4 plus sportif que celui de 2 à 3 puis plus tard de 4 à 5).

A noter aussi : l'attente du 2è peut être difficile à gérer pour le premier, c'est à prendre en compte également (contrairement à une grossesse, on ne sait pas quand l'enfant sera là, ni même s'il sera là un jour, ce n'est pas toujours évident d'accompagner l'ainé là dedans).

Bonne route !
Delphine
Delphine (44 ans) maman d'une puce de 17 ans (Haïti, 2009), d'un grand gars de 12 ans (RDC, 2016), et d'un mini gars de 7 ans (France, 2019).
Répondre