adoption d'un enfant grand

Postez ici vos réflexions sur des sujets d'actualités ou vos questions d'ordre général.
Répondre
mimicmoi
Messages : 42
Enregistré le : jeu. 22 mars 2018 19:13

adoption d'un enfant grand

Message non lu par mimicmoi » ven. 23 oct. 2020 16:41

Bonjour,

Mon mari et moi sommes dans l'attente, nous aimerions avoir des informations sur l'adoption d'un enfant grand... jusqu'à 8 ans, ceci est notre projet

S'informer sur sa scolarité? les difficultés rencontrées par rapport à un plus petit? quels sont tous les critères à prendre en compte pour s'y préparer au mieux? Nous avons beaucoup partagé et lu sur le sujet, mais j'ai besoin de partager ça ici, avec d'autres parents dans le même cas que nous ou ayant déjà adopté un enfant grand

Je sais que tout dépend d'un enfant à l'autre, d'un parent à l'autre... j'aimerai juste pouvoir penser à tous les "cas de figures possibles" dans divers domaines, pour faire preuve de solidité à toutes épreuves :roll: :)

Merci de m'avoir lue et merci pour vos messages
A bientôt peut-être
Mimi

Patricia01
Administrateur du site
Messages : 1181
Enregistré le : jeu. 29 mai 2008 22:36
Localisation : département de l'Ain
Situation familliale : Mariée, 2 enfants (adoptées)
Profession, activité : enseignante
Profil adoption : Maman de deux adorables puces : l'une de 14 ans, arrivée d'Ethiopie à l'âge de 15 mois 1/2 via Passerelle, et l'autre, 10 ans, arrivée du Vietnam via Médecins du Monde en avril 2010 (chacune avec leur particularité : TDAH-dyspraxie-dysphasie pour la grande, hép B pour la petite) ; membre active EFA01
emailpersonnel : patphil01@yahoo.fr

Re: adoption d'un enfant grand

Message non lu par Patricia01 » mar. 27 oct. 2020 21:34

Je ne peux malheureusement pas apporter de témoignage, n'ayant adopté que des enfants jeunes. Mais je vous souhaite un beau parcours vers votre enfant.
Vous pourriez peut-être avoir des témoignages en chair et en os en contactant l'antenne locale EFA la plus proche. L'adoption d'enfant grand devient plus fréquente qu'autrefois, et il est probable que vous puissiez trouver des couples ayant mené ce projet près de chez vous.
Bon courage !
Patricia, maman de deux petites filles chocolat et miel (Ethiopie/Vietnam) de 15 et 11 ans

Ness
Messages : 14
Enregistré le : jeu. 15 mars 2018 22:17

Re: adoption d'un enfant grand

Message non lu par Ness » mar. 10 nov. 2020 22:35

Bonsoir,

Nous avons adopté un grand garçon (il venait d'avoir 9 ans pour notre rencontre) en Avril 2019.
Comme vous l'avez dit, chaque enfant et chaque parent est différent, je vais donc vous donner mon ressenti.
Nous avons adopté à l'international, et notre fils ne parlait aucun mot de français, et inversement pour nous. Contrairement à ce que je pensais, la communication n'a posé aucun problème : on a beaucoup mimé, usé des imagiers (et rigolé).
Notre fils s'est très bien adapté à son nouveau mode de vie (prénom, famille, langue, climat, gastronomie...). L'adaptation à l'école s'est faite progressivement : visite avec le directeur et rencontre de la maîtresse et des futurs-copains, puis 3 matinées avec maman (fin Juin), et entrée progressive à l'école (étalée sur tout le mois de septembre). Il est entré en CE2 (1 an sous son âge), avec toutes les matinées en CP pour l'apprentissage de la lecture, et 2 créneaux/semaine avec un enseignant spécialisé. Il a beaucoup travaillé, et l'équipe pédagogique était très à l'écoute.
Pour la rentrée de Septembre 2020, les enseignants et nous, avons décidé de le maintenir en CE2, car l'écart est trop grand avec les autres élèves. Il a eu beaucoup de mal à accepter cette décision, ayant l'impression d'être avec des "bébés", mais sur le fond, il comprenait. Depuis, un nouvel élève est arrivé des Etats-Unis, et est devenu son meilleur copain. Ils s'aident tous les 2 pour le français :D
Pour le côté émotionnel, il a de temps en temps, un trop plein d'émotions qu'il n'arrive pas à canaliser. Ces crises se sont bien espacées, elles n'arrivent presque plus aujourd'hui. Ces crises violentes étaient toujours dirigées contre lui, jamais contre les autres. Nous avions commencé un suivi EMDR, mais avec le covid (+ grossesse de la psy), les rendez-vous ont été stoppés. Ca avait l'air de lui faire du bien, donc nous espérons reprendre au plus vite.

Je pense qu'un enfant grand est acteur de son adoption. La présidente de notre OAA lui a personnellement demandé s'il voulait une famille avec des frère et soeur, et il a accepté. A partir de ce moment-là, il savait qu'il était Entendu, qu'on ne décidait plus pour lui. Même si nous ne parlions pas la même langue, il a toujours su se faire comprendre sur ses sentiments, ses craintes... Il s'est confié très vite sur sa vie d'avant, ce qu'il avait vécu. Grâce à ça, la complicité entre nous s'est installée de manière naturelle, comme s'il avait toujours été parmi nous.

J'espère avoir répondu à vos questions, n'hésitez pas si vous en avez d'autres !
Bonne soirée,
Ness

miss petunia
Messages : 10
Enregistré le : lun. 9 juin 2014 18:09

Re: adoption d'un enfant grand

Message non lu par miss petunia » sam. 2 janv. 2021 20:45

Bonsoir,
Nous avons adopté une fratrie à l’étranger qui a son arrivée avait 7 et 5 ans. Je rejoins le précedent témoignage, les enfants grands son acteurs de leur adoption et connaissent leur passé. Il faut donc être à l’écoute, ne pas juger leur vie d’avant et ne pas prendre forcement à la lettre leurs souvenirs. Ils sont arrivés il y a 5 ans et leurs souvenirs ne sont pas toujours crédibles mais c’est pas grave. Dupuis le début ils font preuve d’une grand volonté d’intégration qui est impressionnante. Ils savent ce qu’ils ont quitté et croquent la vie.
Ils ont très vite partagé leurs malheurs d’avant pour au plus vite avancer dans leur nouvelle vie. Aujourd'hui ils en reparlent rarement.
Coté scolaire, ils sont tous les deux dans leur niveau et sont très bons élèves, l’écart de niveau de langue a été très vite balayé mais j’aime rappelé à leurs professeurs que ce n’est pas leur langue maternelle, pour qu’ils aient conscience des efforts qu’ils ont fait.
J’ai pris un congé d’un an à leur arrivée puis un temps partiel, cette disponibilité était indispensable, pour leur laisser le temps.

Répondre