Interrogation sur l'adoption

Postez ici vos réflexions sur des sujets d'actualités ou vos questions d'ordre général.
Répondre
lala225
Messages : 2
Enregistré le : mer. 16 sept. 2020 14:44

Interrogation sur l'adoption

Message non lu par lala225 » mer. 16 sept. 2020 14:51

Bonjour, nous sommes un couple de 32 et 33 ans, ayant un enfant biologique de 9ans..
Après avoir tenté plusieurs parcours de pma pour avoir un second enfant, nous nous questionnons sur l'adoption..
J'ai contacté le service de notre département et je pense que nous assisterons prochainement à une réunion d'information...
Mais beaucoup de choses trottent dans ma tête..
En ayant déjà un enfant, je m'interroge sur la possibilité d'adopter un bébé pupille en France..?
J'appréhende aussi l'intégration de cet enfant dans notre famille.. Peur que les choses se passent mal.. Peur de la réaction de mon fils...

Merci de vos réponses !

Patricia01
Administrateur du site
Messages : 1181
Enregistré le : jeu. 29 mai 2008 22:36
Localisation : département de l'Ain
Situation familliale : Mariée, 2 enfants (adoptées)
Profession, activité : enseignante
Profil adoption : Maman de deux adorables puces : l'une de 14 ans, arrivée d'Ethiopie à l'âge de 15 mois 1/2 via Passerelle, et l'autre, 10 ans, arrivée du Vietnam via Médecins du Monde en avril 2010 (chacune avec leur particularité : TDAH-dyspraxie-dysphasie pour la grande, hép B pour la petite) ; membre active EFA01
emailpersonnel : patphil01@yahoo.fr

Re: Interrogation sur l'adoption

Message non lu par Patricia01 » mer. 16 sept. 2020 19:26

Juridiquement, tout est possible ; en pratique, beaucoup moins : la plupart des conseils de famille (tous?) donnent une priorité aux couples n'ayant pas d'enfant. Il vous reste des chances si vous voulez postuler pour un enfant plus grand ou "à besoins spécifiques" (soucis de santé ou handicap notamment).

Quant à vos autres interrogations, elles sont tout à fait normales.
Pour la réaction du grand frère : j'aurais envie de dire que l'enfant adopté sera accueilli par son frère exactement comme un frère ou une soeur biologique... Mais il nécessitera souvent plus d'attention et d'énergie qu'un enfant biologique, et c'est donc sans doute un peu plus difficile à vivre pour l'aîné. Il peut avoir un comportement difficile, et la création du lien entre eux peut être délicate (tout comme le lien parent-enfant)... ou ça peut aussi très bien se passer.
N'étant pas dans ce cas, je ne peux pas témoigner.
Patricia, maman de deux petites filles chocolat et miel (Ethiopie/Vietnam) de 15 et 11 ans

lala225
Messages : 2
Enregistré le : mer. 16 sept. 2020 14:44

Re: Interrogation sur l'adoption

Message non lu par lala225 » ven. 18 sept. 2020 17:33

Merci Patricia pour ta réponse...
En effet je redoutais le fait que les conseils de famille donne priorité aux couples sans enfant pour les bébés.. Malheureusement mon fils ayant eu des soucis de santé je ne suis pas prete à revivre ceci.. Et je voudrais que mon fils reste l'aîné.. On va pour suivre notre réflexion sur tout ça !

Répondre